Gaz

Contrôle gaz

Le contrôle de l’installation gaz vise à garantir la sécurité de l’installation. Il doit être réalisé par un organisme agréé.

Il doit être réalisé tous les deux ans lors d’une mise en location airbnb. Il doit également être réalisé avant un ouverture de compteur par le GRD.

Même s’il n’est pas toujours obligatoire, il est fortement recommandé pour éviter tout danger. Les intoxications au CO sont malheureusement encore fréquentes en Belgique.

Dans tous les cas, nos contrôleurs expérimentés sont là pour vous aider.

Le contrôle de l’installation gaz est obligatoire avant toute ouverture de compteur par les GRD (Sibelga, ORES, RESA, Fluvius)

Ouverture de compteur : 130 € (réalisation des schéma isométriques: 20€)

Lors de sa visite, notre inspecteur procédera au contrôle des éléments suivants:

  1. L’étanchéité des conduites de gaz ainsi que de leur conformité de pose.
  2. Le raccordement des appareils de combustions (chaudières, cuisinière, poeles, etc).
  3. Tous les conduits d’évacuations des gaz et de leur conformité en fonction des appareils.
  4. La ventilation des locaux où se situent les appareils au gaz.
  1. Les coordonnées du propriétaire de l’installation et du responsable des travaux.
  2. Si disponible, le schéma de l’installation gaz
  3. Si disponible, le code EAN identifiant le raccordement de l’installation gaz repris sur la facture.

Le schéma isométrique décrit votre installation gaz de manière univoque. Il est obligatoire dans le cadre d’une ouverture de compteur.

Vous retrouvez ici un exemple de schéma et un schéma vierge.

Schéma exemple

Schéma vierge

Le gaz se déplaçant dans les conduites, il est nécessaire de les dimensionner pour avoir au maximum 1 mbar de perte de pression à l’entrée des appareils de combustion. Dans le cas ou la perte de pression est plus importe, outre une non conformité, il est possible que les appareils ne puissent fonctionner correctement. Atlas Controle vérifie que la section des conduits d’alimentation supportent bien le débit nécessaire au bon fonctionnement des appareils au gaz (chaudières, taques de cuisson, poele au gaz,…-)

Le contrôle périodique est nécessaire pour plusieurs raisons:

  • S’assurer que son installation est sécurisée
  • Pour obtenir les primes des différentes régions
  • Pour louer son bien
  • Pour assurer sa maison

Contrôle périodique : 130 €

Découvrez également nos offres combinées.

Lors de sa visite, notre inspecteur procédera au contrôle des éléments suivants:

  1. L’étanchéité des conduites de gaz ainsi que de leur conformité de pose.
  2. Le raccordement des appareils de combustions (chaudières, cuisinière, poeles, etc).
  3. Tous les conduits d’évacuations des gaz et de leur conformité en fonction des appareils.
  4. La ventilation des locaux où se situent les appareils au gaz.
  1. Les coordonnées du propriétaire de l’installation et du responsable des travaux.
  2. Si disponible, le schéma de l’installation gaz
  3. Si disponible, le code EAN identifiant le raccordement de l’installation gaz repris sur la facture.

Vente d’un bien: Il n’est pas obligatoire de faire contrôler l’installation. Cependant, il peut être judicieux pour le futur acquéreur de faire contrôler l’installation pour assurer sa sécurité.

Location touristique: Lorsque vous louez votre bien (airbnb, maison d’hôtes) il est obligatoire de faire contrôler son installation gaz. Un rapport datant de moins de deux ans doit être fourni pour recevoir les autorisations de location.

Location longue durée: il n’est pas obligatoire de faire contrôler son installation cependant, il est aussi intéressant de remettre un certificat de conformité à son locataire pour ne pas être responsable en cas d’accident.

Le contrôle propane est indispensable pour obtenir l’autorisation de remplir sa citerne.

Le butane et le propane étant plus lourds que l’air, des dispositions spécifiques sont à installer pour éviter tout risque dans l’habitation.

Contrôle ou ouverture Butane et Propane : 150 €

Le propane étant plus lourd que l’air, des mesures supplémentaires sont à prendre pour assurer la sécurité de l’installation. Le stockage du combustible est liquide et nécessite une double détente adaptée pour une installation sécurisée. Enfin, les appareils doivent être compatibles et adaptés par le fabricant si nécessaire.

Comme pour le gaz naturel, il est nécessaire de réaliser un schéma isométrique des tuyauteries pour s’assurer du bon fonctionnement de l’installation. Il peut être réalisé par l’installateur ou par nous même lors de la visite.

Comme pour le gaz naturel, il est nécessaire de les dimensionner pour avoir au maximum 1 mbar de perte de pression à l’entrée des appareils de combustion. Le propane étant présent à différentes pression dans l’installation, le calcul des perte de charges doit être adapté.

Dans le cas ou la perte de pression est plus importe, outre une non conformité, il est possible que les appareils ne puissent fonctionner correctement. Atlas Controle vérifie que la section des conduits d’alimentation supportent bien le débit nécessaire au bon fonctionnement des appareils au gaz (chaudières, taques de cuisson, poele au gaz,…-)

Plusieurs fournisseurs livrent du gaz propane, vous trouverez toutes les informations utiles sur leur site web

Les normes d’applications sont les suivantes:

NBN B61-001 Systèmes de chauffage dans les bâtiments – Conception des chaufferies – Puissance nominale totale supérieure à 70 kW.

NBN B61-002 Systèmes de chauffage dans les bâtiments – Conception des chaufferies – Puissance nominale totale inférieure à 70 kW.

NBN D51-003 Installations intérieures alimentées en gaz naturel et placement des appareils d’utilisation – Dispositions générales.

NBN D51-004 Installations alimentées en gaz combustible plus léger que l’air distribué par canalisations – Installations particulières

NBN D51-006 Installations gaz pour gaz butane commercial ou propane commercial en phase gazeuse détendue avec une pression de service maximum (MOP) de 5 ba

Atlas Controle est en construction d’un cours accessible pour apprendre les bases des normes. Revenez-ici très bientôt.

En Wallonie, la réception d’une chaufferie où la puissance installée est supérieure 400 kW doit être réalisée par une organisme d’inspection agrée. (AGW du 29/01/ 2009, art.11, §2)