Contrôle gaz

Contrôle des installations au gaz

Le contrôle de l’installation gaz est un diagnostic détaillé assurant la conformité de celle-ci selon les normes de sécurité. Atlas Contrôle, organisme agréé, applique les normes suivantes, requises en Belgique :

NBN B61-001 Systèmes de chauffage dans les bâtiments – Conception des chaufferies – Puissance nominale totale supérieure à 70 kW.

NBN B61-002 Systèmes de chauffage dans les bâtiments – Conception des chaufferies – Puissance nominale totale inférieure à 70 kW.

NBN D51-003 Installations intérieures alimentées en gaz naturel et placement des appareils d’utilisation – Dispositions générales.

NBN D51-004 Installations alimentées en gaz combustible plus léger que l’air distribué par canalisations – Installations particulières

NBN D51-006 Installations gaz pour gaz butane commercial ou propane commercial en phase gazeuse détendue avec une pression de service maximum (MOP) de 5 ba

Ce contrôle gaz est obligatoire dans certaines situations : Avant l’ouverture de compteur par le gestionnaire de réseau, lors de la mise en service d’une nouvelle installation et lors de la modification d’une installation existante. Si vous souhaitez faire de la location de bien pour des raisons touristiques, il est également indispensable de faire contrôler son installation de gaz. Vous devrez fournir un rapport datant de moins de deux ans pour pouvoir être autorisé à louer.

Cependant, s’il s’agit d’une location de longue durée, le contrôle gaz n’est alors pas obligatoire mais pour éviter toute responsabilité en cas d’accident, il peut être intéressant de fournir un certificat de conformité au(x) locataire(s).

Lors de la vente d’une habitation, le contrôle de l’installation de gaz n’est pas obligatoire mais il est recommandé pour l’acheteur de la faire vérifier afin d’éviter tout danger et assurer sa sécurité.

Au-delà de ces situations, vous pouvez toujours demander un contrôle de gaz préventif.

Veillez toujours à ce que l’installation de gaz soit accessible pour le contrôle.

Lors de celui-ci, les contrôleurs vérifient les éléments suivants :

  1. L’étanchéité et la conformité de pose des conduites de gaz.
  2. Le raccordement des appareils de combustions tels que la cuisinière et la chaudière.
  3. La totalité des conduits d’évacuation des gaz et de leur conformité en fonction des appareils.
  4. La ventilation des pièces où se situent les appareils au gaz.

En Belgique, il existe différents types de gaz soumis aux contrôles : le gaz naturel, le propane, le butane et le LPG.

Les gaz propane et butane étant plus lourds que l’air, des ajustements plus spécifiques doivent être réalisés pour empêcher tout risque dans l’habitation.

Concernant le propane, le stockage du combustible est liquide et nécessite une double détente adaptée pour une installation sécurisée. Son contrôle est également essentiel pour obtenir la permission de remplir sa citerne.

A quoi sert un contrôle de gaz?

Le contrôle de gaz permet de prévenir, détecter les problèmes et risques d’accidents provoqués par des dysfonctionnements de l’installation de gaz tels que des risques d’intoxication au monoxyde de carbone, des fuites de gaz et incendies. Risquée, l’expertise se fait par des professionnels certifiés et formés sur les mesures de sécurité. Ceux-ci, par le contrôle de gaz, garantiront l’étanchéité de votre installation et la sécurité de celle-ci.

Lors d’un contrôle gaz, il vous faut préparer :

  • Les coordonnés du propriétaire de l’installation et du responsable des travaux.
  • Le schéma de l’installation gaz, si disponible.
  • Le code EAN identifiant le raccordement de l’installation gaz repris sur la facture.

Etant périodique, il est nécessaire pour bien des raisons : S’assurer que son installation est sécurisée, obtenir les primes des différentes régions, pour louer et assurer son habitation.

En cas de conformité, une attestation est envoyée au demandeur seulement quelques heures après le contrôle gaz.

En cas de non-conformité, il sera demandé de suivre la procédure ordonnée par les arrêtés des gouvernements régionaux, exigeant une régularisation de la situation, sous peine d’une mise à l’arrêt de la chaudière.

Atlas Contrôle : organisme de contrôle gaz.

Comme cité précédemment, nos professionnels vérifient l’étanchéité et la conformité de pose des conduites de gaz, les raccordements des appareils à gaz, conduits d’évacuation et la ventilation des pièces.

Dans le cas de l’ouverture du compteur, il est obligatoire d’être en possession d’un schéma isométrique de la tuyauterie. En effet, il est important de dimensionner celle-ci afin d’éviter une trop grosse perte de pression à l’entrée des appareils à gaz. Si celle-ci dépasse 1 mbar, en plus d’être inadapté, cela peut perturber le bon fonctionnement des équipements. Atlas Contrôle vérifie donc que la section des conduits d’alimentation supportent bien le débit nécessaire au bon fonctionnement des appareils au gaz et peut également réaliser le schéma isométrique.

Nos contrôleurs analysent et évaluent la conformité de votre installation de gaz en alliant passion et expertise de qualité. Par conséquent, nous mettons tout en œuvre afin d’assurer votre sécurité au sein de votre habitation et prévenir tout type d’incident lié à votre installation de gaz.

Nos tarifs pour un contrôle de gaz varient entre 130 et 150 euros et nous possédons tous les agréments pour obtenir des primes.

Atlas Contrôle est habilité par le Belac et Cerga à contrôler votre installation au gaz dans le cadre de la conversion au gaz riche.

A votre écoute, nous établirons rapidement et efficacement un rendez-vous aux dates qui vous conviennent. Il est également possible de nous contacter en cas de questions ou pour une quelconque demande de conseil, nous vous mettrons en contact avec nos spécialistes afin de répondre à vos besoins et atteindre notre objectif : votre satisfaction.

Le saviez-vous ? Pour le contrôle de votre chaudière à gaz, certaines réglementations régionales ont été établies dans le cadre de la PEB (performance énergétique des bâtiments) afin de réduire votre consommation et la pollution atmosphérique qui en est liée.

Ces exigences sont concernées pour les chaudières au gaz de plus de 20KW alimentant le chauffage central. Attention, les chauffe-eau et les cuisinières n’y sont pas soumises.

Ces règles PEB sont vérifiées par des professionnels certifiés. A la suite d’un examen et d’un contrôle de qualité du travail, Bruxelles Environnement délivre la certification à l’organisme agréé. Celle-ci est valable 5 ans et peut être prolongée. Atlas Contrôle possède cette certification et peut donc vous fournir des certificats PEB après un contrôle de votre chaudière à gaz. Lors de celui-ci, nos agents exécutent trois choses :

Contrôle gaz Belgique

Pour contacter Atlas Contrôle afin de réaliser un contrôle de gaz, rien de plus simple. Une mise en contact peut être réalisée via différents canaux :

Soucieux de votre sécurité, nos contrôleurs expérimentés sont là pour vous aider et ferons en sorte de répondre rapidement à vos demandes et éventuelles questions.

Pour davantage d’informations, n’hésitez pas à consulter notre blog afin d’enrichir vos connaissances sur les installations et contrôles de gaz et d’électricité.

Où travaillons-nous ?

Pour toute demande de contrôle gaz, vous pourrez retrouver Atlas Contrôle dans toute la Belgique francophone. En effet, nous travaillons dans l’entièreté de la région bruxelloise (Etterbeek, Jette, Molenbeek, Berchem-Sainte-Agathe, Uccle, Forest, Woluwe-Saint-Lambert, Bruxelles centre, Anderlecht, Ganshoren, Auderghem, Saint-Gilles, Watermael-Boitsfort, Schaerbeek, Saint-Josse et Ixelles) ainsi que dans chaque commune wallonne, ses grandes villes et alentours tels que Mons, Tournai, Wavre, Libramont, Arlon, Nivelles, Liège, Namur, Charleroi et Louvain-La-Neuve.

N’hésitez donc plus à nous contacter pour davantage d’informations ainsi que pour le passage d’un de nos agents experts !

 

Chez Atlas Contrôle, en plus des contrôles gaz, nous effectuons également des contrôles électriques ainsi que des certificats PEB.

Retrouvez-nous et toutes les actualités Atlas Contrôle sur notre page Facebook et Linkedin.

Atlas Contrôle vous remercie pour votre confiance !

Le contrôle de l’installation gaz est obligatoire avant toute ouverture de compteur par les GRD (Sibelga, ORES, RESA, Fluvius)

Ouverture de compteur : 150 € (y compris la réalisation des schémas isométriques)

Lors de sa visite, notre inspecteur procédera au contrôle des éléments suivants:

  1. L’étanchéité des conduites de gaz ainsi que de leur conformité de pose.
  2. Le raccordement des appareils de combustions (chaudières, cuisinière, poeles, etc).
  3. Tous les conduits d’évacuations des gaz et de leur conformité en fonction des appareils.
  4. La ventilation des locaux où se situent les appareils au gaz.
  1. Les coordonnées du propriétaire de l’installation et du responsable des travaux.
  2. Si disponible, le schéma de l’installation gaz
  3. Si disponible, le code EAN identifiant le raccordement de l’installation gaz repris sur la facture.

Le schéma isométrique décrit votre installation gaz de manière univoque. Il est obligatoire dans le cadre d’une ouverture de compteur.

Vous retrouvez ici un exemple de schéma et un schéma vierge.

Schéma exemple

Schéma vierge

Le gaz se déplaçant dans les conduites, il est nécessaire de les dimensionner pour avoir au maximum 1 mbar de perte de pression à l’entrée des appareils de combustion. Dans le cas ou la perte de pression est plus importe, outre une non conformité, il est possible que les appareils ne puissent fonctionner correctement. Atlas Controle vérifie que la section des conduits d’alimentation supportent bien le débit nécessaire au bon fonctionnement des appareils au gaz (chaudières, taques de cuisson, poele au gaz,…-)

Le contrôle périodique est nécessaire pour plusieurs raisons:

  • S’assurer que son installation est sécurisée
  • Pour obtenir les primes des différentes régions
  • Pour louer son bien
  • Pour assurer sa maison

Contrôle périodique : 130 €

Découvrez également nos offres combinées.

Lors de sa visite, notre inspecteur procédera au contrôle des éléments suivants:

  1. L’étanchéité des conduites de gaz ainsi que de leur conformité de pose.
  2. Le raccordement des appareils de combustions (chaudières, cuisinière, poeles, etc).
  3. Tous les conduits d’évacuations des gaz et de leur conformité en fonction des appareils.
  4. La ventilation des locaux où se situent les appareils au gaz.
  1. Les coordonnées du propriétaire de l’installation et du responsable des travaux.
  2. Si disponible, le schéma de l’installation gaz
  3. Si disponible, le code EAN identifiant le raccordement de l’installation gaz repris sur la facture.

Vente d’un bien: Il n’est pas obligatoire de faire contrôler l’installation. Cependant, il peut être judicieux pour le futur acquéreur de faire contrôler l’installation pour assurer sa sécurité.

Location touristique: Lorsque vous louez votre bien (airbnb, maison d’hôtes) il est obligatoire de faire contrôler son installation gaz. Un rapport datant de moins de deux ans doit être fourni pour recevoir les autorisations de location.

Location longue durée: il n’est pas obligatoire de faire contrôler son installation cependant, il est aussi intéressant de remettre un certificat de conformité à son locataire pour ne pas être responsable en cas d’accident.

Le contrôle propane est indispensable pour obtenir l’autorisation de remplir sa citerne.

Le butane et le propane étant plus lourds que l’air, des dispositions spécifiques sont à installer pour éviter tout risque dans l’habitation.

Contrôle ou ouverture Butane et Propane : 150 €

Le propane étant plus lourd que l’air, des mesures supplémentaires sont à prendre pour assurer la sécurité de l’installation. Le stockage du combustible est liquide et nécessite une double détente adaptée pour une installation sécurisée. Enfin, les appareils doivent être compatibles et adaptés par le fabricant si nécessaire.

Comme pour le gaz naturel, il est nécessaire de réaliser un schéma isométrique des tuyauteries pour s’assurer du bon fonctionnement de l’installation. Il peut être réalisé par l’installateur ou par nous même lors de la visite.

Comme pour le gaz naturel, il est nécessaire de les dimensionner pour avoir au maximum 1 mbar de perte de pression à l’entrée des appareils de combustion. Le propane étant présent à différentes pression dans l’installation, le calcul des perte de charges doit être adapté.

Dans le cas ou la perte de pression est plus importe, outre une non conformité, il est possible que les appareils ne puissent fonctionner correctement. Atlas Controle vérifie que la section des conduits d’alimentation supportent bien le débit nécessaire au bon fonctionnement des appareils au gaz (chaudières, taques de cuisson, poele au gaz,…-)

Plusieurs fournisseurs livrent du gaz propane, vous trouverez toutes les informations utiles sur leur site web

Les normes d’applications sont les suivantes:

NBN B61-001 Systèmes de chauffage dans les bâtiments – Conception des chaufferies – Puissance nominale totale supérieure à 70 kW.

NBN B61-002 Systèmes de chauffage dans les bâtiments – Conception des chaufferies – Puissance nominale totale inférieure à 70 kW.

NBN D51-003 Installations intérieures alimentées en gaz naturel et placement des appareils d’utilisation – Dispositions générales.

NBN D51-004 Installations alimentées en gaz combustible plus léger que l’air distribué par canalisations – Installations particulières

NBN D51-006 Installations gaz pour gaz butane commercial ou propane commercial en phase gazeuse détendue avec une pression de service maximum (MOP) de 5 ba

Vinçotte a rédigé un résumé des normes pour les contrôles gaz des installation domestiques

En Wallonie, la réception d’une chaufferie où la puissance installée est supérieure 400 kW doit être réalisée par une organisme d’inspection agrée. (AGW du 29/01/ 2009, art.11, §2)