Contrôle électrique

Qu’est-ce qu’un contrôle périodique des installations électriques ?

Tout d’abord, un contrôle électrique est une vérification de la conformité des installations électriques d’une habitation par un organisme agréé. Cela permet de contrôler si l’installation présente des défauts ou non, et donc si elle nécessite des réparations. Un contrôle périodique des installations électriques est un contrôle obligatoire qui doit être réalisé tous les 25 ans. Pour les installations transportables, mobiles ou temporaires, le contrôle électrique doit être réalisé tous les 12 mois.

L’installation électrique d’une habitation représente l’ensemble des circuits électriques, machines et canalisations électriques qui permettent aux occupants d’utiliser de l’électricité. Ces installations électriques doivent impérativement être contrôlées afin de limiter tout risque d’accidents domestiques tels que des électrocutions, des incendies ou des court-circuit. Une installation électrique ancienne ou peu fiable et qui ne respecte pas les normes peut s’avérer être très dangereuse pour les habitants d’un foyer.

Un contrôle périodique des installations électriques consiste à faire venir un inspecteur dans l’habitation pour qu’il vérifie les installations électriques. Si l’habitation en question ne possède qu’un seul compteur électrique, le contrôle périodique des installations électriques dure environ une heure. L’inspecteur doit vérifier différents éléments des installations électriques afin de garantir la bonne sécurité et la conformité au sein de l’habitation. L’inspecteur regarde si les différentes normes qui doivent être respectées le sont bien afin de limiter les accidents domestiques.

Lors du contrôle périodique des installations électriques, l’inspecteur est amené à contrôler les éléments suivants :

  • La résistance de terre de l’installation électrique
  • Le contrôle de l’installation électrique dans son intégralité
  • La continuité des conducteurs de protection
  • Les schémas unifilaire et le schéma de position
  • L’isolement de l’installation électrique
  • Le tableau électrique ainsi que la filiation et la sélectrivité des éléments de protection
  • Le fonctionnement des différentiels

Lorsque le contrôle périodique des installations électriques est terminé, un certificat de conformité électrique est remis au propriétaire si les installations sont bien conformes et qu’elles ne nécessitent aucune modification ou travaux. Il faut réaliser le contrôle électrique pour les installations domestiques comme les maisons mais aussi pour les installations non domestiques. Tout propriétaire de lieux non domestiques comme des bureaux (bâtiments, usines etc) se doit d’être en règle et de s’assurer de la conformité des installations électriques des bureaux. C’est très important pour la sécurité de tous ceux qui y travaillent.

A quoi sert un contrôle périodique des installations électriques ?

Un contrôle périodique des installations électriques sert principalement à garantir la sécurité de tous. De nos jours, un quart des accidents domestiques sont soit liés à une mauvaise utilisation des appareils électriques soit à la non-conformité de l’installation électrique. C’est pour ces raisons qu’il est obligatoire de faire réaliser des contrôles périodiques des installations électriques tous les 25 ans.

Un contrôle périodique des installations électriques peut aussi être utile si vous désirez changer vos installations actuelles pour des installations performantes. En effet, si le contrôle révèle des failles dans votre système d’installations électriques, c’est probablement le bon moment pour investir dans des installations moins énergivores et meilleures pour l’environnement. C’est la même chose pour les contrôles gaz ou les réceptions chaudières.

Un contrôle périodique des installations électriques peut aussi vous permettre d’éviter certaines sanctions liées à la non-conformité de vos installations. Un paragraphe de cet article est consacré aux lois sur les installations électriques.

Globalement, l’objectif du contrôle périodique des installations électriques est de s’assurer de la sécurité d’une habitation et d’éviter les éventuelles sanctions des contrôleurs chargés d’inspecter les habitations. Le contrôle électrique sert à garantir la sécurité au sein des foyers et de limiter au maximum les accidents liés à l’électricité.

Le saviez-vous?

Il existe différents types de contrôles des installations électriques domestiques. Comme dit précédemment, on retrouve les contrôles périodiques qui sont obligatoires et à réaliser tous les 25 ans. Ce sont des contrôles qui doivent être fait même si les installations n’ont subi aucune modification durant ces 25 années.

La deuxième situation où un contrôle doit être réalisé est la vente ou la location d’une habitation. Lors de la vente d’une habitation, le vendeur doit faire réaliser un contrôle de l’installation électrique par un organisme agréé par l’Etat. Le certificat de conformité électrique (document remis au propriétaire à la fin du contrôle) est remis à l’acheteur lors de la vente.

Enfin, lorsque vous apportez des modifications aux installations électriques (un changement touchant le compteur électrique par exemple) il est impératif de faire réaliser un contrôle électrique après pour vérifier la fiabilité des travaux réalisés et donc la conformité des installations électriques.

Loi sur les installations électriques

En Belgique, les installations électriques doivent respecter le Règlement Général sur les Installations Électrique, le RGIE. Il s’agit du règlement de l’Etat belge. Les lois édictées par ce règlement doivent obligatoirement être respectées. Dans le cas contraire, il est possible de s’exposer à des sanctions.

En effet, la non-conformité d’une installation électrique peut vite entraîner de grosses sanctions pour les personnes concernées. Cette non-conformité est punie par la loi. De plus, la mise en conformité de l’installation électrique est exigée plutôt rapidement après le premier contrôle. De là, il paraît évident de veiller à la conformité de ses installations afin de gagner du temps, de ne pas risquer de sanction et par-dessus tout d’être en sécurité.

Des organismes agréés pour les contrôle d’installation électrique.

Lorsque vous avez la nécessité de réaliser un contrôle périodique des installations électriques ou tout autre type de contrôle électrique chez vous, il est très important de bien choisir l’organisme qui le réalisera. En effet, il faut choisir un organisme fiable afin d’être sûr que le contrôle sera bien réalisé. Si l’entreprise qui réalise les travaux n’est pas sérieuse, cela peut être dangereux pour vous. Des installations mal contrôlées pourraient créer un accident domestique.

Pour être sûr de faire le bon choix, assurez-vous que l’organisme que vous contactez soit agréé par l’État. Un organisme agréé signifie que ses services ont été vérifiés et validés par l’État lui-même. En contactant un organisme agréé, vous pouvez être serein et votre contrôle sera fait sérieusement.

Atlas Contrôle est un établissement agréé qui réalise des contrôles électriques de qualité. De plus, les services sont rapides et leur prix est très intéressant.

Avantages d’Atlas Contrôle

Notre organisme de contrôle agréé propose des prix bas défiant toute concurrence. Nous disposons de l’accréditation BELAC. Il s’agit de l’organisme belge qui gère l’ensemble des accréditations et qui certifie les services de Atlas Contrôle.

En plus de vous faire bénéficier d’un contrôle rapide et qualitatif, nous vous proposons des prix bas et très compétitifs. En effet, le prix du contrôle d’une installation électrique est de 130€. Cela vous permettra d’obtenir un certificat de conformité électrique rapidement et à moindre coût. Nous voulons offrir à nos clients des services honnêtes avec un rapport qualité prix très compétitif.

Choisir Atlas Contrôle c’est profiter du travail qualitatif de nos experts afin de garantir la meilleure expérience client possible.  Atlas Contrôle propose un contrôle pour seulement 130€, prix qui défie toute concurrence. Nos experts sont très disponibles afin de vous permettre de bénéficier rapidement du contrôle de vos installations électriques.

Comment nous faire une demande rapide ?

Si vous souhaitez nous contacter pour faire une demande de contrôle de votre installation électrique, vous pouvez contacter Atlas Contrôle via les moyens suivants :

–       Via notre formulaire en ligne

– Par téléphone : +32 02 726 64 04

–       Par mail : info@atlascontrole.be

–       Via les réseaux sociaux Facebook ou LikedIn : Atlas Contrôle

Atlas Contrôle prend rapidement en charge toute demande effectuée afin de satisfaire au plus vite les besoins de ses clients.

Dans quelles régions travaillons-nous ?

Chez Atlas Contrôle, nous couvrons pour vous servir toute la région de Bruxelles, ainsi que toute la Wallonie.

Vous pouvez nous joindre pour réaliser le contrôle d’une installation électrique dans les communes de Bruxelles, (Bruxelles ville, Ixelles, Etterbeek, Evere, Anderlecht, Molenbeek, Ganshoren, Jette, Koekelberg, Auderghem, Schaerbeek, Saint-Gilles, Berchem-Sainte-Agathe, Saint-Josse, Woluwe-Saint-Lambert, Woluwe-Saint-Pierre, Uccle, Forest, Watermael-Boitsfort).

Nous sommes également présents en Wallonie (dans les régions de Wavre, Nivelles, Louvain-la-Neuve, Namur, Liège, Mons, Charleroi, Tournai Arlon et autres villes).

Disponibles, nos contrôleurs expérimentés sont là pour vous aider rapidement. 

Chez Atlas contrôle, nous réalisons également des services de contrôle de gaz, et effectuons des réceptions chaudière et des certificats PEB  

N’hésitez plus, optez pour un contrôle électrique de qualité au prix le plus bas avec Atlas Contrôle.

Le contrôle de l’installation électrique est obligatoire avant toute ouverture de compteur par les GRD (Sibelga, ORES, RESA, Fluvius)

Contrôle d’une installation domestique : 130 €

Compteur supplémentaire dans le même immeuble: 90 €

Lors de sa visite, notre inspecteur procédera au contrôle des éléments suivants:

  1. La résistance de terre de l’installation électrique
  2. Le contrôle de l’installation électrique dans son ensemble
  3. La continuité des conducteurs de protection
  4. Le schéma unifilaire et de position
  5. L’isolement de l’installation électrique
  6. Le tableau électrique dans son ensemble. Filiation et sélectivité des éléments de protection
  7. Le fonctionnement des différentiels
  1. Les coordonnées du propriétaire de l’installation et du responsable des travaux
  2. Si disponible, le schéma unifilaire et de position
  3. Si disponible, le code EAN identifiant le raccordement de l’installation électrique repris sur la facture

Le contrôle périodique de l’installation électrique est obligatoire tous les 25 ans dans les installation domestique.

Ce contrôle à pour but:

  • S’assurer que son installation est sécurisée
  • Pour obtenir les primes des différentes régions
  • Pour louer son bien
  • Pour assurer sa maison

Contrôle périodique : 130 €

Découvrez également nos offres combinées.

Lors de sa visite, notre inspecteur procédera au contrôle des éléments suivants:

  1. La résistance de terre de l’installation électrique
  2. Le contrôle de l’installation électrique dans son ensemble
  3. La continuité des conducteurs de protection
  4. Le schéma unifilaire et de position
  5. L’isolement de l’installation électrique
  6. Le tableau électrique dans son ensemble. Filiation et sélectivité des éléments de protection
  7. Le fonctionnement des différentiels
  1. Les coordonnées du propriétaire de l’installation et du responsable des travaux.
  2. Si disponible, le schéma de l’installation gaz
  3. Si disponible, le code EAN identifiant le raccordement de l’installation gaz repris sur la facture.

Vente d’un bien: Il est obligatoire de contrôler l’installation électrique de votre habitation lors d’une mise en vente.

Location touristique: Lorsque vous louez votre bien (airbnb, maison d’hôtes) il est obligatoire de faire contrôler son installation électrique. Un rapport datant de moins de deux ans doit être fourni pour recevoir les autorisations de location.

Location longue durée: il n’est pas obligatoire de faire contrôler son installation électrique. Cependant, il est aussi intéressant de remettre un certificat de conformité à son locataire pour ne pas être responsable en cas d’accident.

Le contrôle de l’installation électrique est obligatoire lors d’une vente d’une habitation

Ce contrôle à pour but:

  • D’informer le futur acquéreur sur l’état de l’installation électrique
  • D’encourager la mise en conformité des installations

Contrôle électrique d’une vente d’habitation : 130 €

Croquis si obligatoire : Gratuit

Découvrez également nos offres combinées avec la certification PEB de votre habitation.

Lors de sa visite, notre inspecteur procédera au contrôle des éléments suivants:

  1. La résistance de terre de l’installation électrique
  2. Le contrôle de l’installation électrique dans son ensemble
  3. La continuité des conducteurs de protection
  4. Le schéma unifilaire et de position
  5. L’isolement de l’installation électrique
  6. Le tableau électrique dans son ensemble. Filiation et sélectivité des éléments de protection
  7. Le fonctionnement des différentiels
  1. Les coordonnées du propriétaire de l’installation et du responsable des travaux.
  2. Si disponible, le schéma de l’installation électrique.
  3. Si disponible, le code EAN identifiant le raccordement de l’installation électrique repris sur la facture.

Les normes d’applications sont les suivantes:

RGIE : Le règlement général des installations électriques

Consulter notre foire aux questions

Atlas Controle est en construction d’un cours accessible pour apprendre les bases des normes. Revenez-ici très bientôt.